Cabinet d'Orthodontie - Drs JACOB et LAUTIER

05 46 50 68 13

Les élastiques orthodontiques permettent :

D’aider à redresser les dents

Faire concorder les deux mâchoires grâce à la prescription de différentes tailles d’élastiques qui correspondent à des tractions variées

Les élastiques orthodontiques de Classe 2

Mode d’emploi :

  • Enlever les élastiques pour manger.
  • Changer d’élastique après chaque repas, soit quatre fois par jour.
elastiques_orthodontiques_classe_2.jpg

Les conseils d’hygiène

  • Après le repas et avant de remettre les élastiques penser à se brosser les dents.

 

Les conseils d’utilisation

  • Portez vos élastiques exactement comme ils vous ont été prescrits et suivant les schémas.
  • Si vous avez quelques difficultés à les accrocher, revenez au cabinet. .
  • Ayez toujours des élastiques de secours dans votre poche en cas de casse.
  • Selon la prescription, il faut porter les élastiques le jour, la nuit ou les deux.

 

Tant que la concordance des mâchoires n’a pas été obtenue, le traitement ne pourra pas se terminer. Alors pour les petits pressés, pensez à bien mettre vos élastiques comme ils vous ont été prescrits

 

Savoir reconnaître les vraies urgences des fausses urgences

 

Les urgences :

  • Le décollement d’une bague ou d’un bracket qui porte l’élastique.
  • Si vous n’avez plus d’élastiques, revenez au cabinet sans attendre.


Les problèmes qui ne méritent pas de visite urgente au cabinet :

  • Une gêne est normale au début du port des élastiques.
  • Les douleurs les cinq premiers jours sont normales mais doivent s’atténuer par la suite.


Suivez votre prescription d’élastiques à la lettre : vous obtiendrez de meilleurs résultats plus rapidement.

Le non respect des instructions peut produire des complications biomécaniques et retarder le résultat final.
1 jour sans élastique = 1 semaine de perdue
1semaine sans élastique = 1 mois de perdu

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter nos assistantes
au 05 46 50 68 13, elles répondront à toutes vos questions.

Drs Olivier JACOB et Stéphane LAUTIER

Article rédigé par le praticien le 13/06/2011